Les nouveaux Contes : L’Autruche

Il était une fois… L’Autruche dans les Contes de Fées

Avec la linogravure sur BabaYaga j’avais annoncé que je travaillais sur une nouvelle série… Celles des Contes de Fées! Voici la deuxième image de celle-ci 🙂

Lorsque j’habitais à Bruxelles je participais à un atelier d’illustration, animé par l’artiste Dominique Maes. Parmi les thématiques que nous avions travaillé ensemble, j’avais particulièrement aimé travailler sur « Les Salades de Contes »…  En effet l’idée de reprendre de vieux contes de fées et d’en proposer de nouvelles interprétations m’attire toujours autant. C’est la raison pour laquelle j’y retravaille aujourd’hui!

Après donc une image sur la méchante sorcière venue du fin fonds des bois soviétiques, me voici avec une drôle d’Autruche…

L’Autruche est un animal qu’on ne trouve pas si souvent que ça dans les Contes. C’est donc en cherchant sur le thème de ce charmant Struthionidae que je suis tombée sur ce texte de Jacques Prévert… Comment ne pas y succomber?

« Lorsque le Petit Poucet abandonné dans la forêt sema des cailloux pour retrouver son chemin, il ne se doutait pas qu’une autruche le suivait et dévorait les cailloux un à un.

C’est la vrai histoire celle-là, c’est comme ça que c’est arrivé…

Le Petit Poucet se retourne : Plus de cailloux!

Il est définitivement perdu, plus de cailloux, plus de maison; plus de maison, plus de papa-maman.

« C’est désolant », se dit)il entre ses dents.

Soudain il entend rire et puis le bruit des cloches, et le bruit d’un torrent, des trompettes, un véritable orchestre, un orage de bruits, une musique brutale, étrange pas du tout désagréable et tout à fait nouvelle pour lui. Il passe alors la tête à travers le feuillage et voit l’autruche qui danse, qui le regarde, s’arrête de danser et lui dit :

L’autruche : « C’est moi qui fait ce bruit, je suis heureuse, j’ai un estomac magnifique, je peux manger n’importe quoi. Ce matin, j’ai mangé deux cloches avec leur battant, j’ai mangé deux trompettes, trois douzaines de coquetiers, j’ai mangé une salade avec son saladier, et les cailloux blancs que tu semais, eux aussi, je les ai mangés. Monte sur mon dos, je vais très vite, nous allons voyager ensemble. » (…) »

contes de fées-Jacques Prevert

contes de fées-Jacques Prevert

One thought on “Les nouveaux Contes : L’Autruche

  1. Pingback: Les nouveaux contes : Hans mon Hérisson - Caroline Lequeux Clarimon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *