Ensemble illustration Comtesse de Ségur, Blondine

La Comtesse de Ségur revisitée

Rencontre entre La Comtesse de Ségur et la gravure contemporaine…

Dans la série des Contes peu connus ou oubliés, en voici un écrit par une auteure qui elle est des plus célèbres, La Comtesse de Ségur! Qui n’a pas lu la Trilogie de Fleurville, pour ne citer que ces trois livres là?

Cette nouvelle image est donc une représentation personnelle d’un extrait du Conte intitulé « Histoire de Blondine, de Bonne-Biche et de Beau-Minon« . e vous invite à découvrir l’histoire complète ici. Je suis tombée sur ce conte en tapant sur internet le mot clé « Tortue + conte »… je remercie donc grandement mon moteur de recherche qui m’a permis de faire cette joyeuse découverte!

Le conte est long, au style typiquement ampoulé de cette époque. On y retrouve tous les ingrédients pour une littérature de jeune fille convenable : Une belle et douce princesse, un père aimant, une mère absente, et des épreuves (au nombre de 3, bien entendu!) qui doivent l’aider à grandir et à obtenir sa place dans la société de l’époque. Notre chère et douce princesse doit affronter moult épreuves., marquées par la rencontre d’un animal magique de la forêt. J’aime la Comtesse de Ségur pour son écriture riche en formules d’expressions alambiquées, ses descriptions ampoulées. Elle dépeint pour moi un univers poudré, témoin d’une époque passée.

Pour cette illustration j’ai donc choisi de représenter la dernière épreuve de notre princesse. Pour rejoindre son château, elle doit parcourir la route restante à travers une épaisse forêt… à dos d’une tortue géante! Celle-ci lui impose une condition : La princesse ne doit pas prononcer mot durant toute la durée du voyage, c’est à dire 6 mois! J

J’ai choisi de composer la forêt avec un point de vue similaire à celui de l’artiste qui a l’origine illustré ce conte, Gustave Doré. J’ai cependant inversant le point de fuite par rapport à sa composition. En effet le château, objectif de notre héroïne, est placé à l’extrême droite de l’image. La représentation des arbres est quant à elle inspirée des forêts que nous retrouvons dans notre région. Ces chênes ou ces bouleaux sont encrés de vert teinté d’émeraude. Il devient plus ocre en se rapprochant du château. Le tétrapack, grâce à sa souplesse,  m’a permis de jouer sur les détails et le dégradé des couleurs. Enfin fidèle à ma pratique j’ai choisi de travailler le personnage principal et sa tortue en linogravure. Grâce à des regards extérieurs avisés (merci Camboulons!) j’ai imprimé cette partie de la même teinte que le décor, pour une meilleure intégration à l’ensemble de la composition.

Le tout est imprimé sur un format 30 x 40 cm, en 10 exemplaires, pour votre plus grand plaisir j’espère!

Illustration Blondine Comtesse de Ségur - Linogravure Princesse Blondine Comtesse de Ségur - Illustration Blondine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *